L’émergence du livre numérique dans la narration Transmedia

Le livre a naturellement un rôle très important dans le transmedia storytelling, et on pourrait avancer que le livre numérique pourrait y avoir un rôle plus important encore.
En effet, parler du livre numérique dans la narration transmedia a tout son sens, car le livre numérique peut apporter ce que le livre papier classique, pour l’instant, ne peut pas traiter : l’interactivité des médias.

En effet, l’ebook a pour caractéristique (au-delà du fait de ne pas être en papier) d’être consultable et consulté sur des terminaux numériques : liseuses, tablettes, ordinateurs, smartphones et de pouvoir offrir :
• Une histoire forte & un univers riche
• Une colonne vertébrale du projet reposant sur un medium (le livre)
• Une relation d’honnêteté, de transparence et d’engagement réciproque avec le public ciblé

Il n’existe pas encore de terminologie permettant de qualifier ce statut de livre transmedia, aussi nous l’appellerons, le Néo Livre. Ses capacités d’interaction du papier au numérique associées à ses capacités de diffusion en font un média tout à fait exceptionnel par le scope qu’il embrasse et ses possibilités d’enrichissement complémentaires suivant le média utilisé.
néo livre

Les possibilités marketing du Néo Livre

– Raconter une histoire en s’appuyant sur différents médias
– S’appuyer sur les réseaux sociaux : contenu partageable (sociabilité), pédagogique (viralité)
– Expérience partagée impliquant des témoignages (client/collaborateur/partenaire) => impact Vidéo
– Dynamique partagée, engagement et transparence du discours
– Participe au référencement naturel de la marque, de son site et de son activité Internet par le relais des librairies on line

Mais aussi
– Aller plus loin que le cœur de cible traditionnel (rayonne sur l’écosystème/ aide à identifier les influenceurs
– Génèrer des retours presses
– Augmenter le potentiel de recommandation par les clients ou les partenaires
– Augmenter le buzz autour des relayeurs (Bloggeurs/Affiliés/réseaux sociaux) et la traîne des suiveurs (Fans/ Followers/groupe d’intérêt)
– Recréer du sens autour d’un produit ou d’une marque

En conclusion
– Plus forte attraction / Crédibilité renforcée
– Plus solide connexion / Référencement amélioré
– Plus grande affection de l’écosystème (Client/ Partenaire/ Collaborateur)

On peut imaginer que le transmedia storytelling a été créé pour pallier à certains défauts du livre tout en profitant de ses qualités. L’idée a toujours été de profiter de chaque média pour élaborer un univers complexe et construire un récit. Au centre de cette idée a toujours persisté le média à l’origine de tous les récits : le livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *